• Elisabeth B.

Des porte-bonheur pour la nouvelle année...



Si Jean-Paul BOUSQUET compte dans sa collection d'outils anciens, un grand nombre de "fers-à -cheval", c'est parce que son grand-père maternel, François RIVIÈRE, était Maréchal-Ferrant.


Ces objets de métal ou acier percés de 6 à 10 trous, sont généralement en forme de U, mais parfois aussi en forme de coeur. Ils servaient - et servent toujours - à protéger les sabots des chevaux de trait et les boeufs de toute forme de blessure, notamment dans les cailloux, mais aussi et surtout d'usure, au niveau de la corne.


François RIVIÈRE fabriquait ces fers sur une forge. Puis il les adaptait à la taille des sabots de chaque cheval ou boeuf, avant de les y fixer de façon durable avec des clous à tête pyramidale, en maintenant chaque sabot entre - ou sur - ses genoux..


Nous ne savons pas s'ils portent réellement bonheur... mais nous serions heureux que vous veniez nombreux découvrir une sélection de "fers à cheval" au Musée des Outils anciens de Chazelles !


En attendant, nous vous recommandons :


1) ce reportage aux beaux accents canadiens présentant le métier de Maréchal-Ferrant et la technique de pose de fers-à-cheval :

2) cette video expliquant comment on fabrique et forme un fer-à-cheval sur une forge :

Ci-dessous, un porte-photos réalisé par un Menuisier et Artiste, appartenant à la collection privée de Jean-Paul BOUSQUET :

Sources :

© E. Bousquet 2018 • Mentions légales