© E. Bousquet 2018 • Mentions légales

Une passion devenue le rêve d’une vie…

À la mort de son père, à la fin des années 80, alors qu’il n’avait que 40 ans, Jean-Paul BOUSQUET prit conscience, que rien n’était éternel… Extrêmement choqué par cette disparition subite, il lui vint alors l’envie de prolonger, à sa façon, le geste de son père, afin de lui rendre hommage. Il était si fier de lui apprendre son métier, si fier qu’il partage sa passion ! Il fallait continuer, coûte-que-coûte… Jean-Paul BOUSQUET hérita des outils de son père, les répara, les remit à neuf, les cira, les "bichonna" comme des œuvres d’art, puis les exposa chez lui, sur des étagères, les présentant dès qu’il en avait l’occasion à sa famille et ses amis de passage. Puis lui vint l’envie de mieux connaître leur histoire.

Il se mit à lire de plus en plus d’ouvrages sur les métiers d’antan, à se passionner de façon sincère pour les métiers oubliés… puis à collectionner des outils devenus rares, afin de les protéger : métiers du bois, de la vigne, de la terre, de la pierre, de la forge… Outils servant à couper, fendre, scier, frapper, percer, creuser, racler, gratter, polir, cercler, clouer, sculpter, graver, décorer,…  outils de tous types qui sont propres à l’Homme, depuis le premier morceau de silex taillé, retrouvé au hasard d’une promenade en campagne, avec quelques fossiles.

Ce n’est pas la valeur marchande des outils qu’il recherchait. Cela ne l’a jamais vraiment intéressé. D’ailleurs il dépensait sans compter ! Ces outils n’avaient pour lui qu’une valeur sentimentale, la plus grande valeur de toutes, à ses yeux. Il collectionnait les outils, non pas pour "amasser" une quelconque fortune, mais pour protéger ces outils, les préserver d’une mort certaine s’ils partaient à la déchetterie,…. Il parcourait les brocantes au plan régional, toujours à la recherche d’un outil nouveau, puis réalisa vite que, dans une même famille d’outils, pour un même travail, un même geste, la diversité des formes était presque infinie : tous les outils étaient différents ! L’un était signé, l’autre, gravé, tel autre outil avait été façonné, sculpté, telle une œuvre d’art : ces outils étaient tous "uniques"… En plus de leur nom de famille, on aurait presque pu leur donner un prénom…

Photo : Vieux rabot remis à neuf et sculpté par Jean-Paul Bousquet pour les 30 ans de sa fille, Elisabeth

De recherches en découvertes impromptues, la collection de Jean-Paul BOUSQUET abrite ainsi aujourd’hui plus de deux mille outils, correspondant à cinq grands métiers :

  • BOIS

  • TERRE & VIGNE

  • PIERRE

  • MÉTAL

  • FORGE
     

L’exposition permanente au sein de la commune de Chazelles, en Charente, permet aux visiteurs de (re)découvrir tout un monde d'outils merveilleux : rabots de paume, rabots de fond de Tonnelier, rabots à rainurer, rabots feuillards, rabots feuillerets, trusquins, varlopes, wastringues, doloires, herminettes, guimbardes, colombes, bassets et bâtissoirs de Tonnelier, tiretoires, bigornes, planes plates et creuses, rouannes, coutres, bouvets, bondonnières, presses, pressoirs, barriques, tonneaux, marque-fûts, serre-joints, coteaux de revers, aissettes, tarières à vrille, villebrequins, drilles, scies passe-partout, scies à refendre, scies à tenons, scies à araser, à débiter, à entailler, à fendre, à élaguer, à chantourner, scies à guichet, à onglets, sciottes, enclumes et enclumettes, marteaux, masses, maillets, mailloches, bouchardes, brochoirs, houes, fourches, binettes, bêches, pelles, pioches, bridons, hâches, cognées, étampes, étaux, bigots, fendoirs, départoirs, paroirs, tarières, clefs à molette, clefs à mandrin, clefs à tubes, pinces à anneler, à clipser, à fendre, à équarrir, à écarter, à avoyer, à coudre, à greffer, à gruger, à perforer, à poinçonner, à tendre, tenailles, tricoises, sarclettes, plantoirs, coupe-foins, faux et faucilles, cochoirs, crocs anciens, serpes à échalas, fléaux à blé, râteaux à blé, greffoirs, coupe-marc, échenilloirs, gaffes, griffes à sarcler ou à frapper, rabots de Vannier, foênes, émondiers, pique-culs, plantoirs, tacloirs, fendoirs, rainettes, bisaïgues, pics de mineur, tranchets, ciseaux bédanes, burins, gouges, pointerolles, gradines, limes, râpes, lissoirs, affiloirs, truelles, baille-voies, barrasquits, boutoirs, tourne-billes, taillants, taloches, chemins de fers droits, cintrés, convexes, cisailles, hottes et sécateurs de vendanges, sulfateuses à main, meules à affûter, roulettes, rifloirs, rainettes, rembourroirs, formes et autres accessoires de Cordonnier-Bourrelier, compas, équerres, niveaux à bulles, décamètres et autres outils de Tailleur de Pierre,...

>>> Lire la suite :