• Elisabeth B.

Poème "Le sabotier" de Max Jacob


"Pour garder ma coiffe de la pluie

je suis entrée dans la hutte du sabotier.


« Ici vous resterez, me dit-il, avec moi,

mieux vaut reine des sabotiers

que servante d'auberge.

Triste royauté, lui dis-je, qu'y a-t-il

dans la hutte du sabotier : vin blanc, vin rouge

et réserve d'eau-de-vie?


Une fille n'est pas adonnée aux liqueurs :

De laiterie, je n'en vois pas

ni de barattes pour le beurre.

Il faudra douze vaches laitières

à mon époux s'il veut de moi,

douze taureaux noirs, douze bœufs de charrue,

quelques charrettes avec leurs chevaux,

terres à blé, terres d'avoine,

terres de luzerne et de légumes,

trois grandes armoires à la maison,

deux lits clos avec bancs tossel

et une table pour les valets de ferme.


Retournez donc à votre auberge

et attendez patiemment un épouseur

en priant pour un miracle

car ce n'est point dans les auberges

que vous trouverez les propriétaires fonciers."

Photo (c) Jarek Knapik

© E. Bousquet 2018 • Mentions légales